Protégeons notre planète, trions nos déchets !

avec le Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères de la Région de Châteauneuf sur Loire

×

Actualités

En raison d'un grand nombre d'appels que nous recevons actuellement, la ligne de l'accueil du SICTOM peut ponctuellement être indisponible.

Dans ce cas, nous vous remercions de bien vouloir nous communiquer vos coordonnées par courriel à l'aide du formulaire de contact. Les services du SICTOM vous recontacteront dès que possible.

Vous pouvez également vous rendre dans nos locaux pendant nos horaires d'ouverture : les lundis de 9h à 13h et de 14h à 17h, les mardis de 9h à 13h et de 14h à 18h30, les mercredis de 9h à 13h, les jeudis de 9h à 13h et de 14h à 17h et les vendredis de 9h à 13h.

 

 

Le SICTOM a tenu un stand d'information et de sensibilisation sur les déchets textiles le 16 février dernier à l'occasion du forum de l'environnement organisé par la commune de Sully-sur-Loire.

Respire, le partenaire du SICTOM pour la collecte des textiles en déchèteries, était également présent sur ce stand.

Près de 200 personnes dont 150 enfants ont pu tester leurs connaissances sur les consignes de tri des textiles et s'initier à l'art du tawashi ou du furoshiki, ces techniques de fabrication d'éponge ou d'emballage cadeau à base de morceaux de tissus. 

Prêt à tenter l'expérience ?

Visionnez les tutoriels suivants pour réaliser vos propres tawashis ou furoshikis :

https://www.kaizen-magazine.com/diy/do-it-yourself-realiser-un-tawashi/

https://www.youtube.com/watch?v=NT9o0cqumDk

Enfin, pour vous défaire de vos textiles d'habillement, linge de maison ou chaussures, même usés ou troués, consultez la carte des points d'apport volontaires sur le site de l'éco-organisme Eco TLC : https://www.lafibredutri.fr/

 

Affiche OM incivilités PAV

A la fin de l’été, vous avez peut-être vu apparaître sur les colonnes d’apport volontaire pour les ordures ménagères du SICTOM des affiches de communication, destinées à interpeler les usagers venus déposer leurs déchets.

Le SICTOM a souhaité plus particulièrement sensibiliser ces usagers qui déposent presque leurs sacs-poubelle dans les colonnes, qui s’arrêtent si près du but, après avoir parfois parcouru des kilomètres en voiture avec leurs ordures ménagères.

Avec le message « dommage de vous arrêter si près du but », l’objectif de cette campagne d’affichage est d’amener au questionnement les responsables de dépôts sauvages de déchets au pied des colonnes.

Il suffit pourtant de disposer d’un badge pour pouvoir ouvrir le tambour de 50 litres et déposer ses déchets. Si vous n’en disposez pas déjà, celui-ci est disponible sur simple demande auprès du SICTOM et peut être utilisé seul ou en complément de votre bac de collecte.

La tarification en place depuis janvier prévoit également un seuil minimum de 27 dépôts par année civile pour les détenteurs d’un badge, afin d’éviter les dépôts au pied des colonnes. La redevance d’enlèvement des ordures ménagères prévoit ainsi une facturation systématique de ce minimum, incitant au dépôt dans les colonnes et prévenant les comportements inciviques.

Enfin, les communes, qui détiennent le pouvoir de police et la compétence propreté sur l’espace public multiplient également les actions correctives et préventives afin de réduire les incivilités liées aux déchets.

Les jeunes s’emparent aussi du sujet, notamment à Sully-sur-Loire où le conseil municipal des jeunes vient de réaliser une vidéo de sensibilisation sur les dépôts de déchets au pied des colonnes.

Alors, suivons l’exemple de nos jeunes citoyens et jouons collectif !

 

 

Affiche OM et erreurs conteneurs emballages

 

Erreurs de tri et dépôts sauvages, réagissez avec le SICTOM

Tri sélectif : erreurs d’inattention ou volontaires ?
Des couches, des sacs d’ordures ménagères,des animaux morts... C’est inimaginable les déchets de tout genre que nous trouvons dans les conteneurs de tri sélectif en apport volontaire, principalement celui des emballages. Des erreurs de tri qui coûtent plus de 300 000 € par an au SICTOM, donc à nous contribuables. Une erreur de tri coûte deux fois plus cher à la collectivité. En effet, le mauvais déchet « pollue» l’ensemble de la collecte, est transporté jusqu’au centre de tri, est trié manuellement et ensuite réorienté vers un centre d’incinération où il va être traité. Ce transport et ces manipulations représentent un surcoût pour la collectivité qui pourrait être évité. Enfin, les soutiens financiers versés par les éco-organismes au SICTOM dépendent des tonnages de déchets effectivement recyclés.

 

Dépôts sauvages : un acte anti-citoyen 

Les dépôts sauvages sont interdits depuis la loi du 15 juillet 1975. Se débarrasser de ses déchets sur un trottoir, au pied d’un conteneur de tri sélectif, en forêt ou en pleine campagne...est un comportement irresponsable mais malheureusement encore trop fréquent. Rappelons qu’au-delà de l’atteinte portée à l’environnement et à la santé du voisinage , ces dépôts sauvages représentent un coût supplémentaire pour les collectivités qui doivent organiser l’enlèvement des déchets et le nettoyage des sites concernés. Comportement d’autant plus irresponsable que sur l’ensemble du territoire du SICTOM, vous trouvez une déchèterie à environ dix minutes de votre domicile et que des solutions existent pour évacuer la totalité des déchets ménagers.

 

Agir pour l’environnement et notre porte-monnaie

La qualité du tri s’est dégradée ces dernières années et les dépôts sauvages sont en augmentation en particulier au début de cette année, alors pour l’environnement et notre porte-monnaie, en 2017 faisons mieux !

Daniel BRETON
Président

 

Ouzouer-sur-Loire-20170406-00254

  

 

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.