Sictom

Protégeons notre planète, trions nos déchets !

avec le Syndicat Intercommunal de Collecte et de Traitement des Ordures Ménagères de la Région de Châteauneuf sur Loire

Actualités

Déchets recyclables Châteauneuf-sur-Loire

A partir du 1er février 2018, la collecte des emballages recyclables plastique sera assurée en apport volontaire sur la commune de Châteauneuf-sur-Loire. Retrouvez sur la carte suivante les emplacements des points d'apport volontaires situés sur la commune (cliquer sur l'image pour télécharger le document en format pdf):

Points dapport volontaire recyclables Chateauneuf fevrier 2018-001

Nouveaux jours de collecte

A partir du 5 février 2018, la plupart des communes changent de jour de collecte pour les ordures ménagères. Retrouvez sur la carte suivante le jour de collecte hebdomadaire pour votre commune à partir de cette date.

Nouveaux jours de collecte ordures menageres SICTOM 5 02 2018

Jouons collectif !

Affiche OM incivilités PAV

A la fin de l’été, vous avez peut-être vu apparaître sur les colonnes d’apport volontaire pour les ordures ménagères du SICTOM des affiches de communication, destinées à interpeler les usagers venus déposer leurs déchets.

Le SICTOM a souhaité plus particulièrement sensibiliser ces usagers qui déposent presque leurs sacs-poubelle dans les colonnes, qui s’arrêtent si près du but, après avoir parfois parcouru des kilomètres en voiture avec leurs ordures ménagères.

Avec le message « dommage de vous arrêter si près du but », l’objectif de cette campagne d’affichage est d’amener au questionnement les responsables de dépôts sauvages de déchets au pied des colonnes.

Il suffit pourtant de disposer d’un badge pour pouvoir ouvrir le tambour de 50 litres et déposer ses déchets. Si vous n’en disposez pas déjà, celui-ci est disponible sur simple demande auprès du SICTOM et peut être utilisé seul ou en complément de votre bac de collecte.

La tarification en place depuis janvier prévoit également un seuil minimum de 27 dépôts par année civile pour les détenteurs d’un badge, afin d’éviter les dépôts au pied des colonnes. La redevance d’enlèvement des ordures ménagères prévoit ainsi une facturation systématique de ce minimum, incitant au dépôt dans les colonnes et prévenant les comportements inciviques.

Enfin, les communes, qui détiennent le pouvoir de police et la compétence propreté sur l’espace public multiplient également les actions correctives et préventives afin de réduire les incivilités liées aux déchets.

Les jeunes s’emparent aussi du sujet, notamment à Sully-sur-Loire où le conseil municipal des jeunes vient de réaliser une vidéo de sensibilisation sur les dépôts de déchets au pied des colonnes.

Alors, suivons l’exemple de nos jeunes citoyens et jouons collectif !

 

Erreurs de tri et dépôts sauvages

 

Affiche OM et erreurs conteneurs emballages

 

Erreurs de tri et dépôts sauvages, réagissez avec le SICTOM

Tri sélectif : erreurs d’inattention ou volontaires ?
Des couches, des sacs d’ordures ménagères,des animaux morts... C’est inimaginable les déchets de tout genre que nous trouvons dans les conteneurs de tri sélectif en apport volontaire, principalement celui des emballages. Des erreurs de tri qui coûtent plus de 300 000 € par an au SICTOM, donc à nous contribuables. Une erreur de tri coûte deux fois plus cher à la collectivité. En effet, le mauvais déchet « pollue» l’ensemble de la collecte, est transporté jusqu’au centre de tri, est trié manuellement et ensuite réorienté vers un centre d’incinération où il va être traité. Ce transport et ces manipulations représentent un surcoût pour la collectivité qui pourrait être évité. Enfin, les soutiens financiers versés par les éco-organismes au SICTOM dépendent des tonnages de déchets effectivement recyclés.

 

Dépôts sauvages : un acte anti-citoyen 

Les dépôts sauvages sont interdits depuis la loi du 15 juillet 1975. Se débarrasser de ses déchets sur un trottoir, au pied d’un conteneur de tri sélectif, en forêt ou en pleine campagne...est un comportement irresponsable mais malheureusement encore trop fréquent. Rappelons qu’au-delà de l’atteinte portée à l’environnement et à la santé du voisinage , ces dépôts sauvages représentent un coût supplémentaire pour les collectivités qui doivent organiser l’enlèvement des déchets et le nettoyage des sites concernés. Comportement d’autant plus irresponsable que sur l’ensemble du territoire du SICTOM, vous trouvez une déchèterie à environ dix minutes de votre domicile et que des solutions existent pour évacuer la totalité des déchets ménagers.

 

Agir pour l’environnement et notre porte-monnaie

La qualité du tri s’est dégradée ces dernières années et les dépôts sauvages sont en augmentation en particulier au début de cette année, alors pour l’environnement et notre porte-monnaie, en 2017 faisons mieux !

Daniel BRETON
Président

 

Ouzouer-sur-Loire-20170406-00254